Dernier jour dans les transects d'altitude. Nous remontons les pentes de Sazos, direction les lacs d'Ardiden. La montée est raide dès le départ, à moins que ce ne soit la fatigue qui s'accumule. Les sondages prévus devraient s'arrêter au lac Lagües, mais finalement, savoir que les lacs d'Ardiden sont juste au dessus du dernier ressaut et que l'on est aux pieds... On s'arrêtera donc finalement au lac de Casdabat, entouré de névés épais. Avec le soleil qui domine depuis ce matin, le bleu des lacs est encore plus profond, on peut enfin observer les blocs de glace et l'ennoiement des névés, c'est magnifique ; nous surprenons aussi quelques grenouilles en mode accouplement, alors qu'une très fine pellicule de glace affleure localement à la surface de l'eau.

Le premier sondage est positionné dans la zone de verrou granodioritique, sous pelouse. Les autres s'enchaînent dans la descente, jusqu'à la bande affleurante de d36 que l'on suit parfaitement dans le paysage et qui produit des sols calcaires, les premiers que l'on observe aussi nettement à ces altitudes depuis le début de la semaine. Au delà, c'est le carbonifère schisteux qui nous oppose quelques soucis : impossible d'y faire une observation fiable, la pente chahute l'ensemble, difficile d'être sûr de ce que l'on fait. Tant pis pour ce dernier profil, il y a de toute façon d'autres points dans le h.

Et devinez quoi ? Eh bien il pleut 5 minutes ! L'arrivée à la voiture se fait malgré tout sous le soleil revenu.

Fini pour cette session de juin-juillet, on se donne rendez-vous pour septembre et les dernières montées à terminer.

IMG_8729comple lac de Lagües et sa petite cabane

IMG_8735compon doit monter tout là-haut, et oui !