Le programme IGCS est en passe de se terminer sur les portions de territoire que j'avais à cartographier : c'est le moment d'aller faire un tour en Dordogne pour compléter les observations de 2011 - 2012 sur la fructification des cèpes. Au programme : diagnostic de vergers de chataigniers et de propriétés forestières, avec des secteurs productifs, certains non, d'autres l'ayant été autrefois. A chaque station, reprise des éléments de diagnostic de la boîte à outils Micosylva, complétée cette année de Pyrénées Cartographie pour une nouvelle approche des degrés d'ouverture de la canopée.

Une première constatation : malgré les pluies intenses, les cèpes ne sont pas au rendez-vous mais on piétine des girolles. Trop de pluies, chaleur insuffisante, les sols sont saturés jusqu'en surface et creuser est véritable plaisir en comparaison des efforts entrepris lors de la première session. Cela permet de multiplier les fosses et les transects avec cette fois quelques comparaisons intéressantes : un transect en travers d'une piste forestière, un autre le long d'un versant, des observations dans des vergers travaillés en surface, des témoins sur des taillis, des fosses sur des chataigniers productifs de cèpes à 4 ans (eh oui!) et des valeurs de degré d'ouverture des peuplements systématiques.

Au delà de la notion du cèpe comme indicateur de milieu perturbé, concept défini à l'occasion du premier programme, il semble que l'on puisse s'orienter maintenant vers la notion de cèpe comme indicateur de milieu pionnier. Ce terme doit être précisé, mais toutes les parcelles diagnostiquées présentent ce point commun, repris par certains mycologues à propos des successions de cortèges fongiques forestiers.

En outre, les notions de bilan hydrique et d'hydrodynamique ont été affinées : désormais, il faut rechercher toutes les ruptures de perméabilité, aussi faibles soient-elles, pour mieux comprendre l'incidence du fonctionnement hydrique vis à vis des quatres phases de la mycorhization.

Tous ces éléments feront l'objet de publications et d'interventions à venir. Voilà déjà quelques photos de la semaine.

IMG_6311-redim

Mesure du degré d'ouverture de la canopée (Pyrénées Cartographie)

 

IMG_6340_redim

La solitude du pédologue dans de vieux vergers de 40 ans... Il faut dire que les nappes de girolles sont au fond à droite !

 

IMG_6345-redim Un transect en travers d'une piste 

 

IMG_6348-redim La zone située dans l'axe des roues

 

IMG_6349-redim  La zone située à l'extérieur de l'axe des roues. Devinez où poussent les cèpes ?

IMG_6414-redim un sol travaillé en surface sur des matériaux sablo-argileux. Belle rupture.

IMG_6421-redim L'horizon de surface est colonisé de fines racines mycorhizées

IMG_6447-redim Un exemple de tassement

 

IMG_6441-redim surface de l'horizon non organique vue du dessus ; prospection racinaire orientée

IMG_6444-redim horizon d'humus : toujours un foisonnement mycorhizien dans l'horizon de surface

Quelques photos de mycorhizes prises à la bino sur le capot de la voiture :

P1040459-redim possible B. pinophilus

P1040477-redim Mycorhizes, hyphes et cordons

P1040482-redim cordon mycélien en vadrouille sur une face d'agrégat