L'hiver est long cette année : neige, pluie, froid... Pas de quoi mettre un petit pédologue dehors. C'est la période propice pour saisir les données sol acquises dans le cadre des programmes IGCS (Pays Basque, Tarn et Garonne, Aveyron). Le programme IGCS dispose depuis son origine d'une base de données, DONESOL, dont la structure est assez complexe mais dont l'originalité tient beaucoup à son approche multi-échelles. Il est ainsi possible d'y archiver les données acquises dans n'importe quel programme puis d'effectuer des requêtes pour en extraire des informations.

modele_donesol2

Ce schéma simplifie (outrageusement) les relations entre tables dans la base.


On peut résumer la logique de saisie de la façon suivante : chaque étude cartographique est composée d'unités cartographiques de sol ou UCS (dont le mode de représentation graphique dépend en gros de l'échelle adoptée pour la restitution de la carte : pour le 1/250000 il s'agit de pédo-paysages) ; ces unités cartographique peuvent se décomposer en unités typologiques de sol ou UTS (mais elles peuvent aussi être pures); ces unités typologiques se décomposent elles-mêmes en strates (horizons ou couches composites selon le choix du pédologue), chaque strate étant caractérisée par des paramètres quantitatifs (pH, quantité d'éléments grossiers etc.) et qualitatifs (couleur, tâches d'oxydation etc.). A chaque UTS sont associés des profils qui sont eux-mêmes décomposés en horizons etc. Par exemple, la zone aveyronnaise incluse dans le programme 2012 contient 5 grands paysages comportant 30UCS, 90UTS, 213 strates, 5112 paramètres quantitatifs et qualitatifs, autant d'infos à rentrer. Et c'est le plus petit morceau pour ce qui me concerne, le Tarn et Garonne comporte plus de 70 UCS et ... je ne préfère pas y penser !

Allez, un petit bout de carte du Tarn et Garonne (mise en page et choix des couleurs par SolConseil) :

tarngaronneIGCS

Heureusement, je décolle de temps en temps de ma chaise pour aller traquer le ver de terre cavernicole. En voilà un (photos ci-dessous) encore engourdi récupéré au fond d'une cavité du 64, dans un réseau fossile. Il est accompagné d'un cortège de diplopodes, collemboles etc. le tout étant responsable d'une structuration de surface assez impressionnante à base de turricules et amas de boulettes fécales.

turricules turricules

boulettes et boulettes fécales

vdt un des responsables, dans son chenal