Une cavité dans la vallée d'Arreau, environ 200m de l'entrée après de nombreux diverticules, anciens siphons... La galerie s'arrête sur une petite salle dont les parois sont tapissées de varves sur une épaisseur d'au moins trois mètres jusqu'au plafond, les dépôts sommitaux étant plutôt argileux, de granulométrie très fine en tout cas. Et là, surprise, un tracé sombre raye le dépôt sur toute son épaisseur : il s'agit d'un chenal d'un diamètre de 1cm environ, constant, dont les parois internes sont revêtues d'une pellicule de matières organiques. Il peut s'agir soit d'un chenal de ver de terre, soit du tracé d'une racine à présent nécrosée ou arrachée de son logement. Dans le cas de la première hypothèse, le tracé présente une sinuosité un peu fantaisiste pour un ver de terre, mais bon, j'en ai déjà observé qui déviaient assez brutalement leur trajectoire même à plus de 2m de profondeur, notamment dans des VERACRISOLS pachiques. L'altitude du site me parait aussi un peu élevée pour une population de vers anéciques, mais là encore on pourrait avoir des surprises... On peut aussi observer des petits agrégats ovoïdes sombres dans le chenal, mais s'agit-il de boulettes fécales? Je penche donc peut-être un peu plus pour un ancien tracé de racine. Dans tous les cas, il s'agit d'une voie préférentielle de lessivage et de transfert (hydrique, minéral, biologique) ; je ne connais pas la profondeur de l'observation puisque les repérages en surface ne sont pas encore effectués, mais l'épaisseur du dépôt accessible est d'au moins 3m : cela laisse imaginer les relations trophiques qui peuvent s'installer et auxquelles on a difficilement accès, même lorsque l'on analyse une fosse pédologique. D'ailleurs, la diversité biologique troglobie explose littéralement dans la petite salle. Et puis, s'il s'agit d'une racine, quid de la RU du sol ? Est-ce que cette notion signifie encore quelque chose en domaine forestier ?

 

chenal

Tracé du chenal dans le dépôt terminal de la galerie (sommet du dépôt en haut de la photo à environ 2.50m, prise de vue depuis le bas). Photo de Michel Bof (http://aquaterrestres.blogspot.com/).