Secteur de Génerest, fond de vallée vers le gouffre du Poudac. Les collines environnantes sont armées sur des calcaires aptiens à jurassiques et les versants présentent un paysage fermé : versant sud à végétation basse broussailleuse (chênes, aubépines, buis, ...), nombreux affleurements calcaires et sols calcaires peu épais (RENDOSOL à LITHOSOLS de calcaires) ou calciques (CALCISOLS peu épais de calcaires) ; versants nord à végétation plus haute, moins dense, et sols assez systématiquement calciques.

P1030556_modVue vers le sud depuis la dépression du Poudac

Les dépressions karstiques de cette région du Comminges, comme celle du Poudac, sont colmatées par des formations issues de colluvionnements et d'alluvionnements depuis les versants proches. Elles sont notées Rcn ou Fk selon la carte géologique considérée (respectivement Montréjeau ou Arreau). 

geol_generestExtrait de la carte géol. au sud de Générest

Le matériau qui caractérise à la fois ces formations et les sols qui en sont issus est limoneux à limono-argileux et comporte parfois des éléments grossiers acides (graviers arrondis essentiellement) comme dans les vastes comblements du secteur de  St Arroman, Bize etc. Ce matériau est donc issu de la décalcification progressive des versants calcaires. Si ces derniers présentent donc encore parfois un faciès calcaire, notamment dans les versants sud, les dépressions qui les ponctuent ont perdu tout caractère calcaire. Les sols y sont épais, finement structurés, mais leur capacité de drainage interne est médiocre. Le pH naturel des horizons de surface est compris entre 5.5 et 6.5, le taux de saturation est rarement supérieur à 80%.

La végétation se distingue de celle des versants, avec notamment la présence de superbes vieux châtaigniers, comme sur cette photo prise à proximité de l'émissaire de la dépression. Les aptitudes fourragères sont par ailleurs  intéressantes.

P1030551_modChâtaigniers au fond de la dépression du Poudac