Les deux Arrêtés du 24 juin 2008 et du 1er octobre 2009 proposent une méthode de délimitation des zones humides par l'utilisation de critères pédologiques. C'est la méthode que j'ai utilisée pour délimiter les zones humides potentielles et les zones humides réelles sur le territoire du SAGE Adour-Amont, avec la complicité active du BE Pyrénées Cartographie.  La méthode est en fait particulièrement robuste mais pourrait s'avérer lourde à mettre en oeuvre sans une série de croisements de données préliminaires destinés à restreindre la surface à sonder. C'est là que Pyrcarto rentre en piste : sur ce territoire, qui s'étend de la zone centrale pyrénéenne au plateau landais, connaître le mode de répartition des REDOXISOLS, REDUCTISOLS et HISTOSOLS dans le paysage permet d'élaborer une série de modèles et d'outils cartographiques informatisés dont l'objet est de prélocaliser les zones pouvant abriter des sols de zone humide. Il suffit pour cela de reprendre la classification des sols hydromorphes introduite par le référentiel pédologique français, de l'appliquer aux formes géomorphologiques et hydrographiques idoines, d'agiter ensemble un MNT et une carte pédologique harmonisée dans le logiciel adapté, de faire mariner quelques semaines puis de partir creuser des trous pour vérifier les limites proposées. Les modèles élaborés peuvent être validés par des vérifications intermédiaires de terrain et par comparaison avec les zones humides réelles délimitées par le biais de l'approche botanique. Et c'est là que l'on s'aperçoit qu'il peut exister de sérieuses divergences !

 

classif_hydromorphie       pedo_detail2

A gauche, classification des sols hydromorphes d'après le RPF 2008 : depuis le dernier Arrêté, certaines classes de sol ne sont plus rattachées aux zones humides. A droite, la question de la localisation des sols hydromorphes dans le paysage et dans une unité cartographique complexe, problématique préliminaire à la cartographie des zones humides potentielles.

 

23112009_05a_mod   23112009_05c_mod

Haute vallée de l'Aube : REDOXISOL (ZHR) dans une prairie pâturée : tout va bien, mais l'habitat n'est pas dans une ZHR

 

23112009_06b_mod  23112009_06c_mod
Vallée de l'Aube : un habitat Corine adhoc mais un REDUCTISOL (ZHR) hors des limites de l'unité cartographique de l'habitat...

23112009_06h_mod
Et là-dessous ? encore un REDOXISOL classé dans les ZHR, mais pas le bon habitat Corine